Partage d’expérience – l’état d’esprit de l’entrepreneur

Partage d’expérience – Stéphane Martinez – 16 septembre 2014

Entrepreneur depuis peu, Stéphane a créé son entreprise en 2004 et selon lui, le changement majeur qu’il a opéré dans son entreprise concerne, avant toute autre chose, l’état d’esprit. L’impact a été significatif. Jugez plutôt : chiffre d’affaires multiplié par 2, passage en situation bénéficiaire, enthousiasme retrouvé et perspectives d’avenir rayonnantes. De quoi tenter les chefs d’entreprise qui souhaitent devenir entrepreneurs…

Il dirige aujourd’hui une équipe hautement motivée dans le domaine du terrassement et de l’aménagement extérieur. Ses clients sont aussi bien des particuliers que des collectivités, constructeurs ou entreprises, qui ont tous un point commun : l’exigence qualité. Voici son expérience.

Qu’est-ce qui vous distingue de vos confrères ou concurrents ?

SM. « Nous aidons les gens à réaliser leur rêve. Un de nos clients nous a dit récemment, à propos de l’allée que nous avions à faire chez lui, « c’est comme dans les magazines !». Entendez par là qu’il ne croyait pas que c’était possible, et nous l’avons réalisé. C’est exactement ça que j’aime faire. Pour cela, nous mettons l’accent sur les types des matériaux utilisés, sur les possibilités de choix des couleurs, sur l’originalité des motifs ou des aménagements, l’esthétique en général, et sur la qualité des finitions en particulier. »

Qu’avez-vous fait qui, selon vous, a eu l’impact positif le plus important dans votre entreprise ?

SM. « J’ai arrêté de remettre au lendemain et de procrastiner. J’ai aussi arrêté d’avoir peur et j’ai été plus sûr de moi. Je me suis entouré des meilleurs, ou tout au moins ils s’en rapprochent, et ils ont le même état d’esprit que moi. J’ai réfléchi à des indicateurs pertinents pour mon entreprise et j’ai mis en place des tableaux de bord pour faire le suivi de l’activité. »

Quel a été cet impact positif ?

SM. « L’entreprise était en perte et en quelques mois, le chiffre d’affaire a doublé et nous avons fait des bénéfices que je n’aurais jamais imaginé possibles auparavant. L’ambiance a changé. Avant, on se plaignait tout le temps, ça n’allait jamais, on se plaignait du personnel, des clients qui ne payent pas. Maintenant, en regardant les choses différemment, on réalise qu’on a des super équipes, que les clients payent bien. Même ma clientèle a changé : j’ai des clients qui ont le même état d’esprit que moi ! »

On a aussi le sentiment que tout est plus facile. Même si c’est pas forcément vrai, ça donne le sourire. Maintenant, quand je vais bosser, je vois mes équipes avec plaisir, j’aborde la journée différemment. Je n’ai plus le nœud au ventre. C’est énorme. »

Qu’avez-vous fait concrètement pour opérer ce changement ?

SM. « J’ai énormément lu, je suis passé de presque rien à un livre par semaine. J’ai lu des livres sur le développement personnel, sur le marketing, tous les livres qui pouvaient m’apporter ou me faire évoluer. Il faut tout le temps progresser, il n’y a que ça qui rend heureux ! »

Qu’avez-vous dû modifier dans votre façon d’être pour y arriver ?

SM. « J’ai développé la bonne humeur et le sourire, me dire que tout va bien. Un de nos collaborateurs en particulier a cet état d’esprit : il a toujours un sourire pas possible, il est toujours de bonne humeur. Et bien, même s’il lui arrive de faire des erreurs, il s’en sort très très bien. C’est la base, c’est la première chose : l’état d’esprit. Avant de faire quoi que ce soit d’autre. »

Un conseil que vous auriez à donner ?

SM. « Arrêter de critiquer et de trouver des excuses. Le temps qu’on passe à se concentrer sur le négatif, c’est autant de temps perdu qui aurait pu être consacré à faire des choses positives. Se concentrer sur les bonnes choses, ça permet de gagner du temps, d’avancer et d’évoluer. »

 

Entrepreneurs, à méditer !